Err

DEGY GEL CAFARDS - BLATTES

(Code: P00691AR)
Conditionnement :
23,90 EUR
Ajouter au Panier
DEGY GEL CAFARDS - BLATTES

Efficace contre les cafards (blattes)

 

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

  • Composé d’ingrédients alimentaires appétants pour les blattes, il permet la lutte contre les blattes dans le cadre d’infestations modérées.
  •  Gel Blattes s'applique facilement avec un poussoir, et sa texture compacte assure une bonne tenue des gouttelettes déposées.
  • Appât prêt à l'emploi pour le contrôle des blattes
  • Une action rapide fiable, des résultats visibles en quelques jours
  • Contient un attractif unique et puissant
  • Formule très stable, ne tache pas, ne sèche pas


COMPOSITION

  • Acétamipride : 10 g/kg

 

CONDITIONNEMENT

  • 1 seringue de 30 grammes + 1 poussoir + 1 canule
  • 1 lot de 2 seringues de 30 grammes + 2 poussoirs + 2 canules
  • 1 lot de 4 seringues de 30 grammes + 4 poussoirs + 4 canules

 

MODE D'EMPLOI

Appliquer  le  produit  dans  les  endroits  de  prédilection  des insectes  (et  inatteignables  par  les  humains  et  les  animaux domestiques) :

  • Sous le réfrigérateur
  • Sous l’évier de la cuisine
  • Sous le four et le chauffe-eau
  • Dans  les  fissures  et  anfractuosités  qui  peuvent  être le refuge des cafards



Dosage : fonction de l’endroit, de l’espèce de blattes et du degré d’infestation :

  • Préventif : 1 goutte de 0,03g (taille d’une lentille) par m²
  • Faible infestation : 2–5 gouttes de 0,03g (taille d’une lentille) par m²
  • Forte infestation : 6–10 gouttes de 0,03g (taille d’une lentille) par m²
Protection jusqu'à 4 semaines

 

 

  • Se laver les mains après chaque utilisation. Ne pas traiter les zones régulièrement nettoyées.
  • Pour stopper l’effet biocide, nettoyer les surfaces traitées à l’aide d’un détergent classique.

 

Les cafards ont un comportement cannibale et nécrophage (Parce qu’il ne s’agit pas d’insectes sociaux comme les fourmis ou les termites, on ne peut pas parler de trophallaxie). Par conséquent, si un cafard « A » est contaminé en ingérant le gel appât, la dépouille de l’insecte restera contaminée par l’insecticide. Lorsque qu’un cafard « B » bien portant consommera la dépouille du cafard « A », il sera également contaminé. Ceci explique pourquoi on ne voit que peu de cadavres lors d’un traitement avec des appâts insecticides. C’est aussi ces  comportements  alimentaires  qui font le succès de ce type de traitement.  
De plus, les fèces contiennent également de l’insecticide et les cafards sont connus pour consommer les fèces de leurs congénères. Si le cafard « B » consomme les fèces d’un cafard « A », il ingèrera de l’insecticide et sera contaminé. Qui plus est, les cafards secrètent un liquide huileux. Ce liquide corporel est connu pour tacher les tissus, le bois et d’autres surfaces. Quand un cafard « A » contaminé secrète du liquide corporel sur une surface,  un  cafard  « B » qui traverserait et consommerait ce liquide corporel serait, là encore, contaminé par l’insecticide.





Utiliser les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lire l’étiquette et les informations concernant le produit